par Gilles CASSAGNE  
  Pêche à la mouche sèche en eaux rapides, ruisseaux et rivières de montagnes

Équipements de sécurité

Les crampons.


L'image n'est pas jolie, mais ce n'est pas au vieux Serge grimaçant à qui l'on redira de s'équiper! Fort heureusement, il avait le casque lors de sa chute.
Korkers CastTrax
Les crampons Casttrax de chez Korkers

Parmi les nombreux dangers qui guettent le pêcheur en montagne, la chute à cause d'une glissade est la plus fréquente. C'est sûrement aussi, l'une des plus dangereuses. La chute qui s'en suit est souvent anodine, mais si elle a lieu au bord d'un précipice, sur un rocher ou dans un courant virulent, elle pourrait être, sinon mortelle, au moins très grave. Surtout si on est seul.
En plus de l'argument de sécurité, cela apporte un confort de pêche vraiment important dans les zones glissantes, même lorsqu'elles ne sont pas spécialement dangereuses.

Autant le dire tout de suite, il n'existe pas de solution connue pour adhérer sur tous les sols. La meilleure que j'ai trouvée est l'utilisation de crampons Casttrax de chez Korkers.

Ils ont une excellente adhésion sur presque toutes les surfaces, sauf celles qui sont très dures comme le granit. Dans ce cas, mes cuissardes, qui ont de la limaille de fer dans la semelle, accrochent très bien.
Ils sont un peu lourds sur le sac, 1,4kg tout de même, mais se font oublier lorsqu'ils sont aux pieds.
On pourrait leur reprocher aussi le bruit qu'ils font sur le sol. Ceci étant, ce sera toujours moins qu'une glissade, même maîtrisée !


AVANT la première utilisation, je mets du frein filet

Il y a sûrement une raison, mais sur tous les modèles que j'ai achetés, ainsi que ceux achetés par mes connaissances, les crampons ne sont pas correctement serrés d'origine. Bien qu'ils soient fournis avec des pointes de rechange, il faut donc absolument les resserrer, AVANT même de les voir utilisés, sous peine d'en perdre la moitié dès la première sortie.

J'en profite pour ajouter du frein filet dans le pas de vis. Ainsi, la tenue est parfaite, je n'ai plus aucune perte de crampon.


Je supprime les deux crampons centraux

Comme chez le kiné!

Je n'aime pas non plus les deux crampons centraux. Sur les rochers, ils ont tendance à être plus hauts que les autres. J'ai l'impression d'être équipé de plaquettes de proprioception. Cela me fatigue énormément les chevilles.
Attention, ce sont ces deux pointes qui sont les plus efficaces sur du bois mouillé, il faut donc les enlever en connaissance de cause.


Des leashes comme au surf

Bien qu'ils tiennent plutôt bien au pied, il n'est pas rare de les déchausser. Cela arrive lorsque le dénivelé est fort, dans de la vase dans laquelle ils restent parfois littéralement "collés" ou simplement dans l'eau sans que l'on s'en rende compte.
Il est impensable de perdre un tel élément de sécurité. Certaines pentes ne peuvent sérieusement pas être remontées sans eux. C'est pourquoi je les équipe de leashes conçus normalement pour être utilisé avec des palmes. L'investissement n'est que de 10€, c'est bien peu au regard du coût des crampons.
Pour les trouver, taper "leash palmes" sur un moteur de recherches.

À propos de coût, ces crampons ne sont pas donnés, mais je le répète, c'est un élément essentiel de sécurité. Je n'ai pas trouvé de distributeur Européen. Je les commande donc directement aux États-Unis. Cela induit des frais de port importants. J'ai mis les références dans la rubrique mes fournisseurs

Korkers CastTrax
Une usure rapide surtout devant

Un fil de cuivre à la rescousse
Les sangles d'origine sont de très mauvaise qualité, il faudra les remplacer rapidement. Ceci étant, même avec des sangles de qualité supérieure, l'usure reste grande, notamment sur l'avant qui frotte en permanence sur des rochers parfois très abrasifs. Pour pallier une rupture, j'ai toujours dans mon sas à dos, deux morceaux de cuivre 1,5mm² de 15cm de long qui m'ont sauvé la mise plusieurs fois.
C'est important car il faut toujours pouvoir compter sur ses crampons. Il est des rivières où je descends uniquement parce que je me sais équipé des crampons. Sans eux, je pourrais rester coincé ou être en danger.
Si vous êtes plus prévoyant que moi, il est préférable de changer les sangles avant même qu'elles ne cassent.

Ci-dessous, deux différents stades d'usures des crampons.

crampon fil de cuivre
Usure après 70 sorties (1 ans). L'état est encore impeccable.
crampon fil de cuivre
Usure après 200 sorties(3 ans). Ils deviennent dangereux

Auparavant, j'avais testé sans succès plusieurs systèmes

crampon fil de cuivre
Ce sont des Korkers aussi, mais les crampons ne tiennent pas, même avec un collage ( toutes colles testées!)
crampon fil de cuivre
Les pointes sont arrondies, ces crampons sont dangereux en montagne.
crampon fil de cuivre
Si vous faites 100m avec , c'est bien!

.